Médecine traditionnelle chinoise

Vieille de plus de quatre mille ans, La Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) est une médecine d’Etat en Chine, au même titre que sa consœur occidentale.

La médecine chinoise prend en compte l’être humain dans sa globalité. Un tout en soi – corps et esprit ne font qu’un – mais aussi un tout avec l’univers. A l’inverse de la médecine occidentale qui a tendance à compartimenter le corps, les organes et les fonctions, la médecine chinoise montre une relation constante entre tout organe, tout système physiologique, mais aussi entre la personne et son environnement. L’harmonie, l’équilibre au sein de ce tout est garant d’une bonne santé physique et mentale. L’acupuncture, la pharmacopée ou encore la diététique visent justement à rétablir cet équilibre.

 

La Médecine Traditionnelle Chinoise n’est pas un ensemble de recettes : elle est une vision du monde, de la vie et de l’homme. Elle permet de relier, chez un malade, les signes qu’il présente avec ce qu’il est, sa constitution, son tempérament, sa psychologie, son vécu. Elle cherche à traiter la personne au-delà des syndromes, s’intéresse à ce que chaque individu a d’unique, d’autant que, parmi les 365 points d’acupuncture, seuls deux ou trois sont chez lui réellement efficaces.

Accéder à ce que chacun a de singulier, tel est le prince de base de la MTC : nous sommes à l’opposé de la statistique qui recherche ce qui est commun à tous.

(Jean-Marc Kespi – Médecine Traditionnelle Chinoise – Une introduction)