Réflexologie plantaire

Un peu d’histoire …

Les Chinois, les Incas, les Indiens d’Amérique et même les Egyptiens pratiquaient déjà la réflexologie mais ses origines exactes restent encore inconnues à ce jour. Selon ses origines, les méthodes sont différentes. Les Chinois font référence aux méridiens, les Thaïs aux Sen (lignes d’énergie) et les Incas auraient transmis aux Indiens d’Amérique une forme de thérapie des zones réflexes.

Depuis la nuit des temps, les pieds ont toujours été sacrés et ont suscité un certain mystère. Les pas de Bouddha, les chinoises et leurs pieds bandés; Léonard de Vinci décrivait même le pied comme « un chef d’œuvre de mécanique ». Aujourd’hui encore le pied a sa place dans notre société.

 

 

La réflexologie en occident

C’est au début du 20e siècle, en 1917 exactement, que le Dr. William Fitzgerald, aux Etats-Unis, met en évidence la théorie des zones énergétiques. Il publie un livre intitulé « Zone Therapy, or Relieving Pain At Home » dans lequel il décrit comment il parvient à soulager la douleur en utilisant divers instruments sur les mains et les doigts. Il découvre que le corps humain peut se diviser en 10 zones perpendiculaires qui aboutissent dans les 10 doigts de la main et dans les 10 orteils. Il put enfin prouver que les terminaisons nerveuses de tous les organes de notre corps aboutissaient dans les pieds et les mains.

Le Dr Fitzgerald exposa dans son livre les rudiments de ce que nous appelons aujourd’hui la réflexologie. Son ouvrage, très intéressant, n’eut malheureusement que peu d’influence sur le monde médical. Néanmoins, un médecin s’y intéressa. Le médecin était le Docteur Joe Shelby Riley et la physiothérapeute qui travaillait dans son cabinet était Eunice Ingham.

Le Dr. Riley s’intéressa aux travaux du Dr. Fitzgerald mais ne les poursuivit pas activement. Eunice Ingham s’intéressa aussi à la thérapie des zones en raison de ses activités de thérapeute. Elle fut sans doute la personne qui joua le rôle le plus important dans l’établissement des bases de la réflexologie moderne. Grâce à sa recherche infatigable et son grand dévouement, la réflexologie put finalement s’imposer comme technique à part entière.

 

La réflexologie en orient

Nombreux sont ceux qui pensent que la réflexologie est née en Chine, et qu’elle se développa parallèlement à l’acupuncture.

Toutes deux sont considérées comme des thérapies agissant sur les méridiens, puisqu’elles posent comme principe la présence de vecteurs d’énergie reliant les mains et les pieds aux diverses parties du corps. C’est ce qui permet de traiter l’organisme dans son ensemble à partir des zones réflexes.

La réflexologie a manifestement une parenté avec l’acupuncture, le shiatsu et la digitopuncture. Selon les théories de l’acupuncture, le corps est traversé par douze méridiens principaux et deux méridiens spéciaux appelés vaisseaux. Réunis, ils représentent le système d’énergie du corps œuvrant au maintien de la santé dans l’organisme.

La réflexologie thaï utilise également les zones réflexes mais d’une manière un peu différente. Les thaïlandais utilisent un stick en bois et une multitudes de techniques (pression, effleurage, étirement, grattage) afin de stimuler les zones réflexes spécifiques et ainsi favoriser une bonne circulation énergétique générale.

 

Réflexologie Thaï

 

Bienfaits de la réflexologie

La Réflexologie libère les tensions, revitalise les fonctions déficientes, et exerce une action préventive et curative. Elle a des effets immédiats sur la personne en équilibrant et en apportant une grande détente à la fois physique et mentale.

L’objectif premier de la réflexologie est de déclencher le retour à l’homéostase – un état d’équilibre intérieur.

La réflexologie ne se substitue pas à un traitement médical mais agit en tant que complément afin de soulager durablement de nombreux maux.

 

Les bienfaits

• Améliore la circulation générale (sanguine, énergétique, lymphatique)

• Tonifie les organes à tendance paresseuse

• Calme les organes à tendance hyperactive

• Soulage certaines douleurs, notamment articulaires

• Renforce le système immunitaire

• Stimule les organes vitaux

• Aide à l’élimination des toxines et acides uriques

• Procure une grande détente et sensation de bien-être

• Harmonise l’énergie

 

Contre-indications

• pendant les 3 premiers et 3 derniers mois de grossesse*

• sur un pied blessé, en cas d’entorse, d’ecchymose, de foulure

• en cas de thromboses et phlébites déclarées

• certains cancer

*Le massage de certaines zones réflexes du pied est déconseillé durant la grossesse, à la place, un massage doux des pieds et des jambes ou une séance d’acupuncture sont une alternative.